3, 2, 1 !

Quelques conseils avant vos démarrages quotidiens.

Comment mieux se préparer ? Quelles routines mettre en place pour que mon ride soit plus confortable, plus sûr ? 

3. Avant de poser les pieds sur la planche, chauffer pendant quelques instants vos épaules, coudes et poignets. Cela prend moins d’une minute et vous permet d’avoir un corps préparé à une éventuelle chute décidée (roulé-boulé) ou non.

2. Sur la planche, avant de vous lancer, faites quelques exercices de flexion pour que vos chevilles, genoux et hanches se chauffent mais aussi et surtout pour réhabituer votre corps à une urgence, en vous abaissant pour éviter un retroviseur, pour préparer un roulé boulé là encore (car je m’abaisse avant de rouler quand je chute, pour ne pas chuter de toute la hauteur de mon corps). Penser aussi à travailler vos chevilles dans tous les sens en faisant pivoter votre skate et sentir son niveau de mobilité. Ces petits gestes sont à faire également dans les premières minutes du ride pour sentir votre corps (propriocéption) avec votre sac à dos et votre eskate. Cette chauffe a aussi un impact sur votre mobilité articulaire sur le long-terme et éviter de trop fréquents passages chez le kiné car la position sur un eskate n’est pas « naturelle » comme la marche ou la course. 

1. Dès les premiers mètres, vérifier que le frein moteur du skate freine bien. Parfois à pleine charge, il peut ne pas marcher ou avec un effet moindre. Car sur les eskate, le frein est … moteur !

C’est parti ! Bon ride 🙂

News & articles.

Découvrez les nouvelles, conseils, articles de fond, revues de presse…