Du skate à l'eskate.

Le eskate me parait plus proche du snowboard

Quelques reflexions sachant que je ne suis pas un skater (Damms a relu et commenté certaines pistes). Des commentaires ? Envoyez-moi un email à sur eskatepointblog@gmail.com pour que j’améliore cet article avec vos retours. 

Les moins 

  • on ne peux pas faire de sauts qui endommagent la batterie ; le deck n’a pas non plus la résistance pour supporter de tels chocs et casse d’après les videos que j’ai consultées.

  • on ne peut pas slider, ou assez difficilement 

Les plus

  • la vitesse. Damms le pose dans ces mots en citant le downhill (le skate lancé à grande vitesse dans des routes de montagne) : « Disons que la vitesse, on l’a effectivement à plat sans se taper une descente de montagne !! » et « on peut faire de l’urbain comme de la campagne ou de la forêt »
  • on peut descendre des grosses pentes avec le frein moteur qui nous permet d’ajuster la vitesse et de nous arrêter sans exploser nos semelles de chaussures 😉
  • on peut monter des pentes de fous (belleville, père lachaise…) en mode … uphill !
 

News & articles.

Découvrez les nouvelles, conseils, articles de fond, revues de presse…