Rider "pieds nus".

Comment retrouver les sensations du surf sur son eskate ?

Quoi mettre à ses pieds pour rider ? Le skate électrique vient du skate qui vient … du surf. Revenons donc aux sources pour notre contact avec notre board. 

Ancien surfer (petit niveau), snowboarder engagé (bon niveau en poudreuse et désormais en splitboard), je sens la différence dans mes pieds entre les deux pratiques. Et j’ai la nostalgie du surf pour la mobilité sur la planche, la sensation à son contact, caractéristiques de mon expérience que je retrouver sur un eskate quand je suis pieds nus ou quand je chausse mes « 5 fingers ». Kesako ? Ce sont des « gants pour les pieds » comme me l’a fait remarquer une petite fille en me voyant arriver sur ma planche (pour la petite histoire, elle n’a pas repéré le skate qui avancait tout seul mais bien mes chaussures). Elles me font personnellement plus penser à l’extra-terrestre guerrier de « Predator » qui est le nom affectueux que je leur donne.

Les 5 fingers font partie des chaussures « minimalistes », c’est à dire ayant quelques millimètres seulement sous nos pieds pour que nous puissions être au plus près du sol. Majoritairement utilisé par des coureurs, notamment de trail, elles sont multi-usages et on en voit de temps en temps aux pieds de citadins, été comme hiver (il existe les chaussettes qui vont bien, très prisées au japon notamment, souvent en matière synthétique ; vous trouverez même des modèles avec du coton bio en cherchant bien sur internet).

Je les trouve particulièrement adaptées à la pratique du eskate pour plusieurs raisons :

  • je suis très proche de la board, notamment avec une sensation prononcée du talon que je peux donc positionner où il est le plus utile
  • j’ai un « grip » avec les doigts de pieds mobiles qui me permet de « carver » plus la planche et améliorer ainsi mes courbes. C’est une sensation étonnante que de retrouver l’usage de ses doigts de pieds dans des chaussures.
  • c’est la chaussure la plus confortable que je connaisse car elle la copie presque conforme de la manière dont la nature nous a progressivement dessiné. 

> Une petite boutique sur Paris vaut le détour, à 2 pas de République : Comme Pieds Nus. Il faut essayer de telles chaussures pour savoir quel modèle prendre, quelle taille, si la sensation nous plait. De plus, les vendeurs sont souvent de bons conseils. Bref, sur coup là, éviter les achats internet.

>> Rappel : je suis indépendant des marques et boutiques. Les recommandations et liens internet sont donc respectivement personnelles et directs. Mais n’hésitez pas à dire que vous venez de la part de Eskate.blog ! 

News & articles.

Découvrez les nouvelles, conseils, articles de fond, revues de presse…