sécurité

Découvrir les consignes de sécurité pour rider en responsabilité.

On rentre dans le vif du sujet ? Sujet passionnant mais pas aussi évident que sortir sa CB, je vous préviens.
Le skate électrique est un plaisir, efficace pour se déplacer et a toute sa place à Paris. Mais pas n’importe comment !

Une dizaine de morts cette année, mais combien d’accidents graves ?!

Le gouvernement comptabilise uniquement les morts. Mais quid des accidents, graves (handicap) ou moins graves (chutes avec immobilisation et points de suture ?  Imaginez qu’être percuté par une voiture vous voyant au dernier moment au mauvais endroit vous projettera à 17 mètres ! Pensez à une personne âgée percutée à pleine vitesse qui nécessitera hospitalisation, voire chirurgie (hanche..).

Et ce n’est pas uniquement côté EDPM, car le choc est d’une violence inouïe dans le cockpit de la voiture avec le conducteur de la trottinette qui perce le pare brise et aurait grièvement blessé le passager voiture. Distance d’arrêt de la voiture : 15 mètres pour 50 km/h (Source: Compagnie d’assurance MMA ; 2019) .   

comportements.

Les comportements à adopter.

Nos 8 conseils.

1. Priorité absolue aux piétons
2. Ecouter l’environnement
3. Se rendre visible
4. Voir double

5. Anticiper les voitures
6. Respecter la signalisation
7. Prévenir de vos virages
8. Transporter votre équipement

Priorité absolue
aux piétons

7 mètres est la distance minimale de freinage. Cela veut dire qu’il faut avoir l’oeil, surtout avec des freins de eskate qui laissent à désirer. 

Ralentissez suffisamment tôt pour qu’il y ait au moins 2 mètres en vous et lui à vitesse basse. Si les freins lâchent, vous pourrez rattraper la board pour éviter l’impact. 

Privilégiez une ralentissement, plus qu’un arrêt. Plus agréable par sa souplesse mais surtout plus économe en batterie. 

Quelques suggestions (je ne suis pas expert en sécurité et vous fais juste part de mes reflexions) : 

> Si vous pouvez éviter le piéton, même cela va provoquer votre chute, faites-le en redirigeant votre skate ou en sautant car lui n’a pas votre équipement et votre entrainement à la chute.

> Si vous ne pouvez l’éviter, car il a déboulé sans prévenir, ou qu’il y a des voitures autour, ouvrez les bras pour l’attraper et pivotez pour tomber sur votre dorsale et votre casque. Sinon vous risquez de le projeter et de le blesser gravement. Nous avons l’avantage, contrairement aux vélos et trotinettes, d’avoir les mains libres. Qu’elles servent à protéger. 

Ecouter l'environnement

Vous n’êtes pas en voiture, vous n’êtes pas sur votre salon. Vous êtes dans un environnement dangereux, et êtes dangereux pour les piétons. Pas de musique. 

Se rendre visible

LDe nuit, c’est une évidence, avec bande reflechissante pour que les phares de voiture vous illumine, mais aussi feux arrière, voire avant si possible. 

De jour, avoir un feu arrière clignotant est le bienvenu pour vous signaler. 

Voir double

Entrainez vos yeux à voir loin pour anticiper (les fameux 7 mètres d’arrêt) ET de très près pour les défauts de la route et les imprévus.

Privilégiez un casque qui vous permette de voir sur les côtés.

Regardez régulièrement derrière vous et autour. 

Anticiper les voitures

Les voitures sont dangereuses. Nous n’avons pas les mêmes déplacements linéaires ni la maniabilité des trottinettes.

Une voiture lancée à 50km/h va nous percuter car elle a besoin de 15 mètres. Si vous êtes à l’arrêt, elle vous projetera à 17mètres, avec une chute de 3 à 4 mètres en hauteur. cela représente un saut de 2 étages… tête la première. Donc… protégez votre tête à tout prix en mettant vos mains devant ou autour (à confirmer). 

Cette anticipation inclut aussi scooters, vélo, trottinettes…

Respecter
la signalisation

Dès qu’un feu passe à l’orange, je ralentis. Je contrôle ma vitesse, qui n’est pas autorisée au delà de 25 km/h. 

Et plus généralement, respectez les code de la route.

Déjà parce que c’est la loi. Mais aussi et surtout parce que vous n’êtes pas à l’abri que votre matériel, même haut de gamme et/ou récent, vous lâche au dernier moment (batterie, connexion avec la télécommande). 

Prévenir
de vos virages

Nous avons la chance d’avoir les mains libres. Utilisons les.

En mode « auto école », je vous rappelle les étapes :

1. je signale que je veux tourner

2. je regarde ce qu’il y a derrière et à côté en tournant la tête (et non le buste)

3. je tourne ou non (si une voiture arrive pleine vitesse), m’arrêtant sur le bas-côté le cas échéant.

Transporter votre équipement

Une clé pour resserrer, une deuxième télécommande, votre chargeur.

Une seconde batterie si votre modèle le permet. 

Air. terre. mer.

Jouer avec les éléments. 

Jamais
sous la pluie

Déjà parce que c’est très dangereux et aussi parce que le matériel n’est pas fait pour cela !

Concrètement, ralentissez doucement, évitez certaines zones (les marquages blancs de passage piétons sont une patinoire) et mettez vous à l’abri le plus rapidement possible, voire prenez les transports en commun. Pourquoi ? Car rider même après une averse vous expose aux mêmes risques de glissades incontrôlées. 

Côté matériel, la planche s’humidifie, tout particulièrement le bambou et les batteries ne sont pas, malgré certains arguments marketing carrément limites, resistants à l’eau (IP 55 supporte quelques eclaboussures tout au plus mais pas une immersion). 

Sols caillouteux

Les routes de Paris sont pleines de « nid de poule » qui stoppent violemment le skate à pleine vitesse. 

Un modèle avec roues pneumatiques permet d’absorber des variations modestes mais surl votre vigilance et un léger virage (en ayant vérifié par un coup d’oeil ce qui environne).

Contre vents...

Le vent, de part sa puissance dès l’automne, peut vous projeter par ses rafales.

Ralentissez et privilégiez les parcours en fonction de cet élément.

Eblouissements
dangereux

Privilégiez un casque avec une visière anti-reflets. 

Attention à l’effet opposé dans des environnements qui deviennent sombres comme des tunnels. Anticipez et relevez votre visière. 

à la maison.

Sécurité aussi à la maison. 

Cette section a vocation surtout à se concentrer sur la batterie. 

Les batteries qui équipent les skate électriques explosent parfois. Si un téléphone Samsung, avec la batterie rigoureuses de tests de la prestigieuse marque, peut vous exploser au visage, imaginez quand vous êtes sur une planche premier prix sans aucune homologation européenne! 

Vous croyez que ce sont des cas isolés ? L’agence américaine de protection des consommateurs (CSPC) aux Etats Unis a rappelé plus de 500 000 eskates en juin 2016 pour risque d’incendies ou d’explosion (source AFP). 

Choisir sa board n ‘est qu’un maillon de la chaine. C’est un pack complet à prendre ou à laisser : la board, le matériel de protection, l’assurance et… suggestion, une adhésion à l’ANUMME. 

D’ailleurs, je sous invite à lire l’article récent de l’ANUMME sur le sujet des batteries qui est très fouillé ! Vous en avez d’autres sur les casques, l’assurance… 

Prévoir le temps de charge

Je vous invite à lancer un compte à rebours avec votre téléphone lorsque vous rechargez votre batterie. Sinon, je vous promets que vous allez l’oublier au moins une fois et risquez de l’endommager. 

Laissées trop longtemps à charger avec des chargeurs d’entrée de gamme, les batteries perdent leurs qualités, voire même ne fonctionnent plus.

Débrancher tout la nuit

Soyez toujours eveillés quand vous recharger votre matériel. Débranchez tout la nuit. 

Comme détaillé ci dessus, les batteries peuvent prendre feu. Autant que cela soit quand vous êtes reveillés. 

s'équiper.

On rentre dans le vif du sujet ? Sujet passionnant mais pas aussi évident que sortir sa CB, je vous préviens.